Univet coopérative vétérinaire est fier partenaire de Zoothérapie Québec. En savoir plus

COVID-19 : Sans précaution, vous pourriez infecter votre animal

Alors que la transmission mondiale du SARS-CoV-2, le coronavirus responsable de la COVID-19, s’effectue d’humain à humain, les connaissances concernant les animaux évoluent rapidement.

Collaboration spéciale : Dre Claudia Gilbert, m.v.

Alors que la transmission mondiale du SARS-CoV-2, le coronavirus responsable de la COVID-19, s’effectue d’humain à humain, les connaissances concernant les animaux évoluent rapidement.

Des études sont actuellement en cours sur différentes espèces animales et le SARS-CoV-2 dans le monde. Rassurons-nous, la motivation de ces études est davantage de trouver un model expérimental qui permettrait des avancées, comme le développement de vaccins, plutôt que l’inquiétude concernant le risque que peut représenter les animaux de compagnie pour l’humain. Il demeure clair que le principal risque pour l’humain, c’est l’humain.

Ce que nous apprenons déjà des résultats préliminaires confirme ce que nous suspections jusqu’ici. Voici un résumé des nouvelles données :

Sur le terrain, en date du 2 avril 2020, un total de 2 chiens (Hong Kong) et 2 chats (Belgique et Hong Kong) appartenant à des personnes positives à la COVID-19 ont été rapportés comme ayant été infectés par leur propriétaire. Seul le chat de Belgique présentait des symptômes pouvant être compatibles avec la COVID-19. Il n’est cependant pas démontré que les symptômes soient effectivement associés au virus versus à une autre condition concomitante. Ce faible nombre de cas rapportés dans le monde suggère tout de même que le virus en question ne passe pas aussi facilement de l’humain à l’animal que de l’humain à un autre humain.

Nous ne testons pas de routine les animaux des personnes positives au SARS-CoV-2 ici au Québec (pour limiter l’exposition de personnes à ces animaux et aussi économiser le matériel de protection qui menace de manquer). Nous ne savons alors pas à quel niveau les animaux des personnes atteintes peuvent être infectés, mais un laboratoire a testé des milliers de chats et de chiens appartenant à des personnes qui ne sont pas connues comme positives au SARS-CoV-2 et tous les résultats étaient négatifs. Ceci suggère qu’il est peu probable que les animaux s’infectent avec le virus à moins de vivre avec une personne positive. On devrait quand même garder les chats à l’intérieur ou du moins surveiller leurs sorties et utiliser une laisse et un harnais.

Cliniques à proximité