Univet coopérative vétérinaire est fier partenaire de Zoothérapie Québec. En savoir plus

COVID-19 : Devrait-on « décontaminer » nos animaux ?

Si votre nouvelle habitude de tout désinfecter (pandémie oblige) vous pousse à vous questionner au sujet de votre animal, attention !

Collaboration spéciale : Dre Claudia Gilbert, m.v.

Si votre nouvelle habitude de tout désinfecter (pandémie oblige) vous pousse à vous questionner au sujet de votre animal, attention ! L’utilisation sur votre animal de certains produits peut nuire à sa santé. Le gel hydroalcoolique, l’eau de Javel concentrée, l’alcool et les produits désinfectants pour la maison sont à proscrire !

Répétons-le, bien que ce ne soit pas encore démontré scientifiquement, il est possible que le pelage, le nez ou les pattes des animaux de compagnie puissent être contaminés par le virus responsable de la COVID-19. Sachez toutefois que si c’est possible, l’animal doit nécessairement avoir été au préalable en contact avec une personne infectée ou l’environnement qu’elle a contaminé.

Parce qu’en cas de doute, la précaution s’impose. La façon la plus simple et efficace de vous assurer que votre animal ne devienne pas un vecteur de la maladie, c’est de prévenir qu’il soit exposé au virus. Pour ce faire, il vous suffit d’éviter que votre animal vienne en contact avec des personnes positives au virus (symptomatiques ou pas), à leurs animaux, ainsi qu’aux lieux potentiellement contaminés.

Pour y arriver, vous devez :
- garder les chats et les furets à l’intérieur (si impossible, leur faire porter un harnais ou une laisse et exercer une surveillance constante) ;
- sortir les chiens en laisse seulement ;
- rester à l’intérieur du périmètre de votre propriété avec votre animal lorsque c’est possible, sinon éviter les lieux publics les plus fréquentés ;
- se conformer à la règle de distanciation physique pour vous ET votre animal (maintenir une distance d’au minimum 2 mètres des autres humains ET animaux) lorsque vous êtes à l’extérieur de votre propriété.

Quelles solutions favoriser en cas de contamination ?

Si vous n’avez pas pu éviter qu’une personne qui ne vit pas avec vous touche votre animal ou si vous croyez que votre animal ait été en contact avec un environnement ou un objet potentiellement contaminé, il est possible que vous cherchiez à le « désinfecter ». Alors que certaines instances ne recommandent pas (pour l’instant) de nettoyer votre animal d’une quelconque façon (pour différentes raisons), il est compréhensible que vous cherchiez à le faire.

Si vous êtes inquiets, vous pouvez donner un bain à votre animal en utilisant son shampoing habituel (le savon inactive le virus). S’il n’apprécie pas les bains, vous pouvez nettoyer la surface de son pelage et ses pattes avec une débarbouillette imbibée de peroxyde d’hydrogène 3 % (en évitant le pourtour des yeux).

Sachez aussi que si VOUS êtes atteint de la COVID-19, les mêmes précautions pour éviter de contaminer une autre personne s’appliquent pour prévenir d’infecter votre animal.

Cliniques à proximité