Univet coopérative vétérinaire est fier partenaire de Zoothérapie Québec. En savoir plus

Comment savoir si mon chat est malade?

Il peut vous paraître bien évident que votre chat est malade et qu’il a besoin de voir son vétérinaire quand il vomit et se plaint de douleur. De même quand il a de la diarrhée profuse ou, encore, s’il tousse à répétition et qu’il a de la difficulté à respirer.

Par Dre Annie Ross, d.m.v.

Ces symptômes sont plutôt flagrants! Mais saviez-vous que, très souvent, les signes de problèmes de santé sont beaucoup plus difficiles à remarquer chez le chat?

Pour diverses raisons, les symptômes des chats sont parfois difficiles à reconnaitre par les propriétaires. Soit qu’ils sont subtils, soit qu’ils se développent très lentement, progressivement, au fil du temps, sans trop que l’on s’en rende compte. Certains changements anodins chez le chat peuvent être indicateurs de problèmes de santé moins connus du public. Il faut aussi dire que les chats, en général, sont plutôt cachottiers en ce qui a trait aux symptômes de douleur. Certains se cachent et disparaissent de notre vue quand ils ont mal ou ne vont pas bien. Voici quelques exemples plus précis de symptômes qui devraient attirer votre attention.

Des dégâts en dehors de la litière : À interpréter comme un appel à l’aide car, en fait, votre chat souffre probablement d’une maladie urinaire (infection, cristaux urinaire, calculs, etc.), de douleurs arthritiques ou encore d’un problème comportemental souvent associé à du stress et de l’anxiété. 

Un changement dans son niveau d’activité : À la baisse (il ne joue plus, est moins actif ou dort plus), cela pourrait signifier une maladie chronique ou de la douleur. À la hausse, cela pourrait signifier un problème de la glande thyroïde.

Un changement du niveau d’appétit : La diminution de l’appétit chez le chat est définitivement reliée à une panoplie de problèmes de santé (arthrose, problèmes dentaires, cancer, etc.).   La première chose qu’un chat fait quand il est malade, c’est habituellement d’arrêter de manger! Une augmentation de l’appétit peut aussi indiquer différentes maladies (diabète, hyperthyroïdisme, etc.).

Un changement du niveau de la soif : Chez le chat, le fait de boire plus d’eau qu’avant peut être un symptôme de maladie rénale, de diabète ou d’hyperthyroïdisme.

Une perte ou un gain de poids inexpliqué : Si votre chat mange bien et qu’il perd du poids ou s’il semble « prendre de la bedaine », mais qu’il ne mange pas tant que cela, quelque chose ne tourne probablement pas rond.

Bien d’autres changements peuvent indiquer des problèmes de santé chez le chat : une modification du cycle du sommeil, de ses interactions avec vous, de ses habitudes de toilettage, de ses miaulements, etc. En réalité, on pourrait résumer le tout en disant que tout changement persistant dans le niveau d’énergie de votre chat, dans ses habitudes ou, encore, dans ses comportements, devrait vous mettre la puce à l’oreille en tant que propriétaire et vous encourager à consulter un médecin vétérinaire affilié à Univet pour le bien-être et la santé de votre petit pensionnaire.

Cliniques à proximité