Univet coopérative vétérinaire est fier partenaire de Zoothérapie Québec. En savoir plus

Les vaccins de votre chat : Quels sont-ils?

Les vaccins sont essentiels dans la prévention de plusieurs maladies infectieuses chez le chat. Voici un résumé des vaccins essentiels pour votre chat, des maladies qu’ils préviennent et de la cédule de vaccination recommandée pour lui.

Par Dre Annie Ross, m.v.

Les vaccins sont conçus pour offrir une protection contre des organismes qui causent des maladies infectieuses en stimulant le système immunitaire de l’animal pour que celui-ci produise des cellules et des anticorps pour lutter contre ces mêmes maladies. Voici d’abord une liste des vaccins généralement recommandés pour les chats et les maladies contre lesquelles ils protègent.

1. Le vaccin de base

Il sert à prévenir les maladies suivantes : la Panleucopénie féline, la Rhinotrachéite infectieuse féline et le calicivirus félin. La panleucopénie est une maladie virale potentiellement mortelle.  Elle cause des vomissements et de la diarrhée importante, ce qui amène une déshydratation sévère. La Rhinotrachéite infectieuse féline et le calicivirus félin sont des grippes félines.  Les chats atteints ont des éternuements, des sécrétions nasale et oculaires, de la fièvre et, parfois, des ulcères cornéens ou buccaux, selon le cas.  Ces grippes de chats se compliquent parfois avec des problèmes oculaires ou articulaires.

Le vaccin de base est recommandé pour tous les chats, même ceux qui restent à l’intérieur, car ces virus peuvent être transmis de façon indirecte, via le propriétaire qui, lui, sort à l’extérieur. Les chatons devraient être vaccinés dès l’âge de 2 mois et recevoir des rappels par la suite. 

2. Le vaccin contre la rage

La rage existe encore, même dans notre pays si industrialisé.  C’est une maladie virale mortelle qui se transmet par la morsure d’un animal infecté.  Ici, les chauves-souris et les ratons laveurs, de même que les moufettes et les renards, dont les principaux vecteurs.

Les vétérinaires recommandent que les chats qui vont dehors soient vaccinés contre la rage.  C’est une question de santé publique. Les chats d’intérieur devraient aussi être vaccinés car le plus grand danger vient des chauves-souris, qui peuvent parfois entrer accidentellement dans nos maisons.  Le vaccin contre la rage peut être donné dès l’âge de 3 mois et il nécessitera des rappels.

3. Le vaccin contre la leucémie féline (FeLV)

Ce virus cause une variété de problèmes de santé (cancers, dont la leucémie, suppression de la moelle osseuse, etc.  Ce virus se transmet d’un chat à l’autre surtout via la salive.  Ceci arrive donc chez les chats qui sont en contact entre eux, qu’ils soient de grands amis ou qu’ils se battent ensemble. Certains chats peuvent être infectés sans manifester de symptômes pendant plusieurs années.

Tous les chatons âgés de moins d’un an devraient idéalement être vaccinés contre ce virus car le risque est plus élevé à cet âge. Les chats qui sortent à l’extérieur ou qui vivent avec un chat infecté devraient être vaccinés.

La cédule de vaccin et votre vétérinaire

La cédule exacte de vaccination (quand débuter et quand répéter) varie selon le type de vaccin employé mais aussi selon le mode de vie de votre chat.  Va-t-il dehors? A-t-il des contacts avec d’autres chats ou d’autres animaux? Cette décision sera prise en concertation avec votre vétérinaire affilié à Univet. Tout bon chat devrait être vacciné en bas âge mais, aussi, tout au long de sa vie, à des intervalles réguliers. Grosso modo, on peut dire que les premiers vaccins débutent donc à l’âge de 2 mois.  Par la suite, il y aura des rappels (mensuels, annuels ou même aux trois ans), selon le vaccin utilisé.

Cliniques à proximité